Cybercriminalité

Les PME pas assez réactives face à la cybercriminalité

 Les PME pas assez réactives face à la cybercriminalité

Les PME suisses ne sont pas protégées contre la cybercriminalité

Les PME suisses sont extrêmement mal équipées contre le piratage. Si elles sont toujours plus nombreuses à considérer la cybercriminalité comme une menace importante, seules 2,5% disposent d'une protection adéquate.

Dans l'économie suisse, aucun risque global n'a autant gagné en importance que la cybercriminalité. C'est ce que révèle un sondage représentatif de Zurich Assurances parmi les petites et moyennes entreprises. 12% des PME estiment que le piratage constitue pour elles un risque crucial, soit plus de quatre fois le chiffre de 2013. D'autre part, la proportion de PME qui s'estiment trop petites ou insignifiantes pour être la cible d'attaques électroniques a nettement baissé: 13% seulement présument qu'elles ne sont pas concernées.